Réflexions sur les priorités budgétaires du Québec en 2018-2019

Réflexions sur les priorités budgétaires du Québec en 2018-2019

image

L’Ordre met de l’avant neuf propositions pour assurer une gestion responsable et durable des finances publiques, favoriser la transparence de l’État, alléger le fardeau administratif des contribuables et promouvoir l’équité et la cohérence fiscale.

L’Ordre des CPA du Québec est heureux de contribuer cette année encore à la réflexion du gouvernement en vue du budget 2018-2019.

La préparation du prochain budget du Québec se déroule comme l’an dernier dans un environnement économique international incertain. En effet, la montée du protectionnisme dans plusieurs pays développés menace la croissance de l’économie mondiale. Plus près de nous, les orientations de l’administration américaine ne manquent pas d’alimenter l’incertitude et d’affecter l’économie québécoise, notamment en ce qui a trait à la fiscalité, à l’avenir de l’ALENA et à la question du bois d’œuvre.

Par ailleurs, la mise en œuvre en septembre dernier de l’Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne et la conclusion récente de l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP) ouvrent de nouveaux marchés pour les produits et services québécois et viendront soutenir la croissance de notre économie, une économie ouverte et tournée vers l’exportation.

C’est donc avec ces éléments en toile de fond que l’Ordre met de l’avant neuf propositions qui reposent sur les principes de saine gouvernance, de transparence, d’équité, d’efficacité et d’efficience, autant de balises qui doivent guider le gouvernement du Québec dans l’élaboration de son prochain budget.



Consulter le document sur le site de l'Ordre des CPA du Québec.
Top

Contactez-nous.